Un pilote des Thunderbirds se tue dans le Crash de son F16 aux Etats Unis.

Un pilote de l’équipe de démonstration de l’US Air Force « The Thunderbirds » est décédé ce mercredi dans le crash de son F16 lors d’un vol d’entraînement  au « Nevada Test and Training Range », zone d’entrainement de la patrouille  près de la base aérienne de Nellis.

Les Thunderbirds, en juillet 2017 ont été invités en France à l’occasion du défilé du 14 juillet. Ils n’ont pas manqué de survoler les plages de Normandie où tant de soldats américains ont laissé leur vie lors du débarquement du 6 Juin 1944 © Thunderbirds

Un nouveau drame frappe aujourd’hui la patrouille américaine et le spectacle aérien  après l’accident des Red Arrows le 20 mars dernier, dans lequel un mécanicien avait perdu la vie. Ce nouvel accident d’une formation nationale, qui fait l’objet d’une enquête pour en déterminer la cause, a coûté la vie au Major Stephen Del Bagno. Ce pilote, qui avait intégré l’équipe en 2017, s’entrainait pour sa première saison de présentation avec les Thunderbirds. Equipier N° 4 au sein de la patrouille (qui compte 6 appareils),  il était le charognard de la formation.

Maj. Stephen Del Bagno, Thunderbird 4/Slot Pilot, (troisième à gauche sur la photo) se rend à son appareil en compagnie des 5 autres équipiers de la patrouille, pour un entrainement avant la saison sur la base de Nellis  © U.S. Air Force Photo  Sgt. Christopher Boitz

Originaire de Valence, en Californie, Stephen Del Bagno diplômé de l’Utah Valley State University, a été nommé officier en 2007. Avant de rejoindre l’US Air Force, Del Bagno était instructeur de vol civil, pilote d’avion d’affaires, et pilote remorqueur. Il avait également satisfait aux épreuves de sélection de la Nasa pour intégrer le corps des astronautes. Avant  rejoindre les Thunderbirds, Del Bagno a été pilote d’évaluation du F-35A et chef de la Standardisation et Évaluation du 58th Fighter Squadron à Eglin AFB. Il avait accumulé plus de 3 500 heures de vol à bord de plus de 30 aéronefs différents, dont 1 400 heures en tant que pilote de l’US Air Force.

Le Major Stephen Del Bagno n’a pas survécu au crash de son F16  Fighting Falcon © United States Air Force – Sgt. Christopher Boitz

Nous pleurons le décès du Major Del Bagno », a déclaré le général Jeannie Leavitt, commandant  la 57e escadre basée à Nellis, où est stationnée la patrouille. « Il faisait partie intégrante de notre équipe et nos cœurs sont meurtris de sa perte. Nous demandons à chacun de soutenir sa famille et ses proches pendant cette période difficile. »

L’accident du F16 était le troisième accident mettant en cause un aéronef militaire au cours des dernières 48 heures. La veille, un Harrier de l’US Marine Corps s’est écrasé peu après le décollage près de la piste au Camp Lemonnier à Djibouti. Le pilote qui s’est éjecté est indemne. Le même jour, un hélicoptère CH-53E « Super Stallion » du Corps des Marines s’est aussi écrasé près d’El Centro, en Californie. Les quatre membres d’équipage à bord ont été tués dans l’accident.

Ce nouveau crash vient malheureusement compléter une série d’accidents au sein des équipes de présentation américaines.  Le 2 juin 2016, un jet des Thunderbirds, à la suite d’un dysfonctionnement de la commande des gaz, s’était  écrasé non loin de Colorado Springs, peu après avoir survolé une cérémonie de remise des diplômes de l’Académie de l’Air à laquelle assistait le Président Obama. Le pilote s’était éjecté en toute sécurité. Cet accident s’est produit le même jour que celui qui a affecté The Blue Angels dans lequel Jeff Kuss, pilote de la patrouille de la Navy, s’est écrasé lors d’une répétition pour un meeting dans le Tennessee. Le pilote de 32 ans avait trouvé la mort dans le crash de son F/A-18 .

Les Thunderbirds ont annulé leur présence à la « Mars Field Air & Space Expo »  qui devait avoir lieu  ce week end, sur  la base aérienne de Mars en Californie. Il est encore trop tôt pour savoir si la suite de la saison 2018 des Thunderbirds sera affectée par cet accident. Ph. C