Après sept semaines d’absence, la Patrouille de France est rentrée au bercail !

Après sa tournée aux Etats Unis et au Canada, la PAF a rejoint sa base de salon de Provence Samedi 6 mai en milieu d’après midi, grandement attendue par les familles  de qui pilotes, mécaniciens et équipe logistique ont été séparées pendant 7 longues semaines.

18359404_667940853415859_3334651337939477285_o

Moment d’émotion intense lorsque pilotes et mécaniciens retrouvent leurs épouses et leurs enfants © H. Maistre Bazin AA.

Le 30 avril a été le dernier jour de présence de notre formation nationale aux États-Unis qui s’est rendue ensuite chez les “cousins” Canadiens pour participer au meeting de Gatineau qui célébrait deux grands événements de l’histoire du pays, les 150 ans du Canada et les 100 ans de la bataille de la crête de Vimy.(*) 

La météo n’était pas au rendez vous pour le meeting, avec un ciel très nuageux et beaucoup de pluie. C’est donc une série mauvais temps qui a été  présenté au public Canadien. Mais ce fut une fois encore un grand moment pour l’équipe qui, comme elle avait pu le faire quelques temps auparavant avec les Thunderbirds et les Blue Angels,  elle a rencontré ses homologues canadiens, la patrouille acrobatique des Forces armées canadiennes : Les Snowbirds. Le lendemain 1er mai, la démo prévue à Montréal a été annulée, le ciel étant trop bas pour  évoluer en toute sécurité.

Snowbirds

Vol de concert avec la Patrouille Canadienne Les Snowbirds, équipée de 9  CT-114 Tutor, avion d’entraînement et d’attaque au sol, conçu par Canadair © PAF

Lors du transit du 2 avril, la PAF a pu voler en compagnie des Snowbirds,  survolé le Parlement à Ottawa, mais aussi Montréal. Ces passages étaient riches en symboles des liens forts qui unissent le Canada et la France.

Puis le moment du retour est arrivé et le trajet retour, après un mois et demi d’absence, s’est effectué avec les mêmes escales qu’à l’aller.. via le Groënland, l’Islande et l’Ecosse. Navigation sans histoire et par relatif beau temps sur le trajet retour, malgré des prévisions météo initialement assez peu favorables. 

a 400

Retour de la PAF accompagnée de l’A400 M © PAF

C’est ainsi une nouvelle page d’histoire de la Patrouille de France qui se tourne… 31 ans après une première visite de la PAF chez l’oncle Sam, cette nouvelle tournée a permis , outre de commémorer le centenaire de l’engagement des Etats Unis aux côtés de la France dans le premier conflit mondial,  d’affirmer, si tel était encore le besoin, le savoir faire des équipages de l’Armée de l’Air et confirmer l’amitié existante et les liens entre les aviateurs des pays visités.   

drapeau américain

(*) Cette bataille s’est déroulée lors de la Grande Guerre, dans cette commune française située entre Lens et Arras, et a été gagnée par les Alliés. En avril 1917, après quatre jours de combats, les Canadiens ont réussi à prendre la crête de Vimy, mais au prix de plus de 10 600 soldats blessés et tués. Cette bataille est très importante pour le Canada, car pour la première fois depuis le début de la Première Guerre mondiale, les quatre divisions du Corps canadien ont combattu côte à côte.