Crash d’un AN2 lors d’un meeting aérien en Russie

Deux pilotes ont trouvé la mort samedi dans le crash de leur avion lors d’un meeting aérien. L’accident est intervenu à Balashikha à une vingtaine de kilomètres à l’est de Moscou. L’appareil, un Antonov AN2, s’est écrasé à quelques dizaines de mètres seulement du public.

99425_1472718134

Le biplan monomoteur qui a débuté sa présentation par un décollage court semble peiner à prendre de l’altitude. Un peu plus tard, on le voit effectuer  un virage par la gauche face au public et décrocher au cours de ce virage.  percutant violemment le sol. A l’impact l’appareil se disloque et s’embrase presque aussitôt. Les secours présents sur place ne pourront que constater le décès des deux occupants.

S’il est encore trop tôt pour connaître les causes réelles de l’accident, la volonté du pilote de serrer au maximum son virage pour ne pas franchir l’axe de présentation  semble néanmoins évidente, amenant au décochage… Cet accident est malheureusement l’illustration malheureuse de l’application trop parfaite de la règle consistant à ne pas survoler le public…  Comme le répètent toujours les Directeurs des Vols lors des briefings aux pilotes : « L’axe de présentation n’est pas un mur infranchissable, mieux vaut le franchir et au besoin survoler le public en toute sécurité les ailes à plat, que « souquer » pour tenter de respecter la consigne…  décrocher et se mettre par terre, avec les conséquences que l’on connaît  !!! »  

Développé par l’avionneur Ukrainien Antonov l’An-2 a été mis en service en 1948. Destiné à l’origine pour des missions agricoles, le biplan de 3,5 tonnes à vide a également servi à la lutte contre les incendies, à des missions d’observation ou au transport de marchandises et de passagers. Sa cabine lui permet en effet d’acheminer 12 personnes sur 900 kilomètres de distance  à une vitesse de croisière de 250 km/h. Le monomoteur a été produit à plus de 17 000 exemplaires toutes versions confondues. Environ 3000 appareils sont encore en service dans le monde.