Chaque fois que le sujet développé fait référence au spectacle aérien, nous pensons le publier sur notre site, pensant que nos lecteurs et membres seraient heureux de découvrir le « billet d’humeur » de Gil Roy, Rédacteur en Chef d’Aérobuzz, partenaire de France Spectacle Aérien… Découvrez donc aujourd’hui celui du jour, qui fait référence à la reprise des meetings.

Retrouvailles 

Un week-end à marquer d’une pierre blanche. A Saint-Yan, le traditionnel Fly’in a donné le coup d’envoi de la saison 2021 des meetings aériens français. A force de reports et d’annulations, les plus pessimistes s’étaient déjà résignés. Sauf que par nature, les organisateurs appartiennent à la catégorie des optimistes. Pas deux années de suite !

La vie sociale s’organise. A l’intérieur des frontières de chaque pays, pour le moment. En attendant mieux… Plus rien n’est aussi spontané qu’avant, mais tout ou presque redevient à peu près possible. Donc, ce week-end à Saint Yan, le spectacle aérien est remonté en scène.

La semaine qui vient sera aussi celle de France Air Expo, sur l’aéroport de Lyon-Bron. A partir de jeudi et pour trois jours, un salon aéronautique comme avant ! Avec des stands, une exposition statique et des visiteurs en chair et en os. Même s’il faudra savoir garder ses distances et prendre les précautions d’usage, la perspective de se retrouver est enthousiasmante.

Cela fait combien de temps que nous n’avons pas eu la possibilité de nous enflammer devant une belle machine ? De croiser une vieille connaissance ? Oubliées les visioconférences et les événements virtuels. La passion a besoin de convivialité.

Comme le Fly’in Saint-Yan, France Air Expo revêt une importance inédite cette année. Cela fait bientôt deux ans que nous n’avons plus eu l’occasion de déambuler dans les allées d’un salon aéronautique en France. Et même en Europe. Les deux dernières éditions du salon Aero Friedrichshafen ont été annulées. Celles du salon de l’aviation d’affaires à Genève aussi. Le salon du Bourget qui aurait dû se tenir à partir du 21 juin 2021, n’aura pas lieu, lui non plus. Il faudra attendre deux ans de plus.

France Air Expo ne remplacera ni Aero, ni EBACE, ni le SIAE, mais il a le mérite d’exister. Comme les visiteurs, les exposants sont dans l’attente de ces retrouvailles. En deux ans, mine de rien, les constructeurs et les équipementiers ne sont pas restés confinés. Ils ont travaillé. Ils ont continué sur leur lancée. Si vous faites le voyage jusqu’à Lyon-Bron, vous pourrez en jugez par vous-même. Profitez-en, les restaurants sont à nouveau ouverts. Si vous avez besoin d’adresses, passez sur le stand d’Aerobuzz.fr. Nous vous conseillerons quelques bonnes tables lyonnaises autour desquelles vous pourrez refaire le monde. Comme avant !

Gil Roy