La PAF décolle pour sa tournée Américaine.

Cette fois c’est parti ! La Patrouille de France, au grand complet  s’est envolée vers les Etats Unis, concrétisant ainsi plusieurs mois de préparation de cet US Tour, décidé depuis plus d’un an dans le but de célébrer le 100ème anniversaire de l’entrée en guerre de ce grand pays aux côtés de la France.

PAF Dérive US

Les Alphajets arborent leur nouvelle livrée pour la Tournée Américaine… Cette déco est due au talentueux Régis Rocca, auteur de nombreuses peintures sur les avions de l’Armée de l’Air © PAF

L’effervescence est à son comble dans les couloirs du bâtiment de la Patrouille de France tout au Sud de la Base Aérienne 701 de Salon de Provence en ce début de semaine, à l’approche du départ pour les Etats Unis. Une fébrilité s’est emparée depuis peu chez tous les membres du personnel, à tous les échelons des responsabilités de l’équipe et se fait plus présente à l’approche de l’échéance… Dans moins de 24 heures, la formation nationale va quitter son nid Provençal pour rejoindre le continent Américain…

carte aérobuzz

Du 17 mars au 4 mai, la PAF va sillonner le continent Américain, traversant 5 pays,  effectuant 12 présentations de sa série 2017 (adaptée après validation par la FAA), et 9 défilés et passages sur des sites historiques. © Armée de l’Air

Mais fébrilité ne veut pas dire agitation, même si une activité inhabituelle règne depuis quelques semaines déjà dans cet escadron un peu particulier. Les préparatifs vont bon train, chahutant quelque peu l’emploi du temps bien huilé de l’équipe en temps normal. Chaque pilote ou chaque membre des Opérations ou du Secrétariat y a sa part, apportant sa propre pierre à la construction du voyage et de l’ensemble de la mission. A quelques encablures, dans le hangar, domaine de l’équipe technique, cette même fièvre se perçoit, bien visible aussi et la transformation que la quarantaine de mécanos opèrent sur les 10 Alphajets qui se préparent à  la grande traversée, se constate au quotidien.

numéro d dérive

Apposés quelques jours seulement avant le départ… Les numéros avions ornent les dérives. Ici Séverine et Jérôme collent celui du 1er solo. © PAF

Les dérives tout d’abord, peintes une à une par les mécaniciens, puis la physionomie même des machines se transforme avec l’ajout, sous les plans des « gros bidons » destinés à l’emport de carburant supplémentaire indispensable à une augmentation substantielle de l’autonomie dont l’équipe aura bien besoin lors de ce long périple vers le pays de l’Oncle Sam.

17240663_1338227942902900_5528606319232446281_o

L’Alphajet équipé avec ses bidons sous les ailes, apportant ainsi un surplus d’autonomie indispensable aux longs convoyages © PAF

Pendant toute la durée du convoyage, les Alphajets seront accompagnés d’un Falcon 50M de la Marine Nationale assurant la mission de sauvetage maritime (SAMAR), une précaution qui vient compléter la formation à la survie en milieu maritime, reçue par les équipages dernièrement des instructeurs du Centre d’Entrainement à la survie et au Sauvetage de l’Aéronautique Navale (CESSAN).

17192366_1329957403729954_5748874944276104119_o

Les instructeurs du Centre d’Entrainement à la survie et au Sauvetage de l’Aéronautique Navale (CESSAN) dévoilent tous les secrets de la survie en mer aux équipages qui auront à survoler de longues étendues maritimes. © PAF

Dans les soutes de l’A 400M assurant le support logistique, pas moins de 25 tonnes de frêt, nécessaire à une bonne autonomie dans la mise en œuvre des avions loin de leur base. Matériel technique, moteurs de rechange, bancs fumée, bagages et plus de 40 membres du personnel de la PAF, composent la cargaison du mastodonte.

ob_a53791_15813036704-caa8b15492-o

Un A400M Atlas de l’ET 1/61 « Touraine » de la BA 123 d’Orléans-Bricy va accompagner la PAF pendant toute sa tournée Américaine, emportant dans ses flancs les bagages de 72 personnes, mais également tout le matériel technique. © Armée de l’Air

C’est aujourd’hui vendredi, à 10 heures locales que le Commandant Christophe, en tête de la formation bien alignée en trois boxes sur la piste de la BA701, lancera dans la radio le « Allez on y va… décollage ! », mettant ainsi un point final à ces quelques mois d’une intense  préparation de cette tournée et marquera officiellement le début de l’US Tour 2017, trente et un ans après son dernier séjour en terre américaine, à l’occasion du centenaire de la statue de la Liberté.

16836353_1424501307594162_8079933696556747419_o

 Après une courte escale à Orléans, la PAF, mettant le Cap sur l’Angleterre, rejoindra au terme d’une seconde étape Lossiemouth, sur la côte Ouest de l’Ecosse. C’est sur cette base aérienne de la Royal Air Force qui abrite 3 escadrons opérationnels de Tornado  et des hélicoptères de recherche et sauvetage Westland Sea King, que le Falcon 50 de l’Aéronavale rejoindra la formation. Le dispositif, désormais au complet décollera à nouveau pour l’aéroport International de Keiflavik (Islande), mettant, à l’issue de cette nouvelle étape, un terme à une première journée d’un convoyage qui se poursuivra par la route du Nord et le Groenland  jusqu’à Bagotville (Canada), où tout ce petit monde est attendu dimanche 19 mars, avant d’entamer, après 3 jours de repos et de reconditionnement des avions en configuration « meeting » …l’US Tour 2017.

17362784_1342707739121587_6082623302082307695_n

L’Ipad est devenu au fils du temps, avec toutes ses fonctionnalités, un précieux collaborateur dans la navigation. © PAF

Au total, la Patrouille de France assurera 12 démonstrations, qui ont été élaborées de manière à correspondre à la fois à la réglementation de la FAA, mais aussi à la réglementation européenne. « La FAA a scruté l’ensemble de notre démonstration, elle nous a demandé de faire quelques modifications et va la valider le 29 mars lors du meeting de Melbourne », explique le lieutenant-colonel Gauthier Dewas, directeur des équipes de présentation de l’armée de l’air. Deux figures ont été intégrées à la série 2017 : la première d’entre elles a été baptisée Barkhane, en hommage aux personnels engagés en OPEX et se compose d’une formation « concorde » de quatre avions, suivie d’un looping et d’un éclatement vers le sol ; la seconde, le « chevron », fait directement référence à l’aviation de chasse et aux “As” de la Première guerre mondiale.

17309942_627691294093075_7762629909579254842_o

Le portrait de Georges Guynemer orne le flanc droit des Alphajets pour toute la saison 2017, année des As de la Grande Guerre. © Armée de l’Air

La présence d’avions français à une commémoration américaine fait suite à la venue de quatre F-22 et d’un B-52 de l’US Air Force lors de la célébration du centenaire de l’escadrille La Fayette en avril 2016. les avions avaient alorssurvolé le mémorial de Marnes-la-Coquette, sous les yeux notamment du vice-chef d’état-major de l’US Air Force le général Goldfein et de l’ex-secrétaire générale de l’USAF Deborah Lee James.

Tournée Américaine de la Patrouille de France

17 Mars : Départ de France

19 Mars : Arrivée à Bagoteville

25 Mars : New York : Survol de la Statue de la Liberté

27 Mars : Washington : Survol de la ville – Réception Ambassade de France

1er et 2 Avril : Meeting de Melbourne (Floride)

3 et 4 Avril : Sun’n Fun Lakeland (Floride)

5 et 6 Avril : Kansas City : Commémoration du Centenaire de l’entrée en guerre des USA aux côtés de la France

7 au 9 Avril : Maxwell AFB : Meeting du Centenaire

10 au 12 Avril : Pensacola (Base des Blue Angels)

12 avril : Survol des usines Trescal, société partenaire et escale à Santa Fé (ravitaillement)

13 Avril : Survol du Grand Canyon

13 au 16 Avril : Sacramento : Capitol Airshow

17 et 18 Avril : Nellis Air Force Base (base des Thunderbirds)

19 Avril : Colorado Springs – Survol  USAFA College

19 Avril : Escale technique Peterson AFB (ravitaillement)

19 Avril : Scott Air Force Base (étape)

20 et 21 Avril : Langley Air Force Base – VIP Day

22 et 23 Avril : New York – Meeting Stewart Air National Guard Base

28 et 29 avril : Norfolk Tatoo Festival

30 Avril : Ottawa : Défilé et meeting de Gatineau

1er Mai : Montréal : Défilé et meeting

2 Mai : Ville de Québec – Défilé

4 Mai : Bagoteville – Départ et Retour en France