Le Gouvernement Britannique vient d’annoncer que toutes les restrictions actuelles pourraient être supprimées en Angleterre dès juin, selon les plans présentés par le Premier ministre Boris Johnson au Parlement tout dernièrement. Serait-ce une porte ouverte au retour des meetings ?

Sous réserve de quatre tests de sécurité satisfaits, les commerces non essentiels, les bâtiments publics et les installations de loisirs seront autorisés à rouvrir le 12 avril annonce le Gouvernement, Britannique, ce qui pourrait ouvrir la voie à la réouverture des musées et des meetings aériens, au cours desquels le «règle de six» peut être appliquée. Les sports de plein air et les compétitions pourront ensuite reprendre le 17 mai. Les rassemblements privés en plein air seront limités à 30 personnes, mais jusqu’à 10 000 spectateurs assis pourront se rassembler dans les plus grands sites sportifs et 4 000 lors de tous les autres événements de plein air. La distanciation sociale continuera d’être appliquée.

Si tout se passe comme prévu, le gouvernement espère mettre fin à toutes les restrictions légales sur le sujet le 21 juin, bien que la distanciation sociale et le port de masques puissent continuer à être appliqués.

Permettant une libre circulation des spectateurs et des participants aux spectacles aériens à travers les frontières, le gouvernement prévoit également d’autoriser les voyages d’agrément internationaux à partir du 17 mai au plus tôt. Alors que de nouveaux types de coronavirus continuent d’émerger dans le monde, (dont le variant anglais !!!) les détails de toute nouvelle restriction de voyage ne sont pas encore très clairs, mais les documents officiels indiquent que cette décision sera prise en fonction de l’évolution de la pandémie et des programmes de vaccination en Grande Bretagne et à l’étranger. L’été dernier, le Royaume-Uni avait présenté une liste de pays à faible risque sans restriction de quarantaine.

Les vaccinations au Royaume-Uni se déroulant à un rythme soutenu, le nombre de personnes infectées présentant des symptômes sévères devrait diminuer, ce qui signifie que cette fois-ci, les décisions seront basées sur la probabilité d’une surcharge des services de santé et du programme de vaccination.

On peut s’attendre toutefois à ce que certaines restrictions demeurent, y compris aux frontières et la distanciation sociale dans certains contextes, car le gouvernement prévoit qu’environ un tiers de la population Anglaise choisira de ne pas se faire vacciner ou ne sera pas éligible pour recevoir le vaccin.

Jusqu’à présent, quatre grands salons aériens britanniques de 2021 ont été annulés en raison du coronavirus: la Royal Navy International Air Day, le Torbay Airshow, le Royal International Air Tattoo et le Eastbourne International Airshow. Deux autres, l’Abingdon Air & Country Show et le RAF Cosford Airshow, ont été reportés de juin à septembre. D’autres organisateurs d’événements continuent à communiquer pour les démonstrations aériennes publiques dès le mois d’avril.

Les administrations déconcentrées d’Écosse, du Pays de Galles et d’Irlande du Nord, ainsi que des dépendances de la Couronne telles que Jersey, continueront de définir leurs propres règles sur le sujet.

Source « This is Flight »