Alors que les jours passent et que l’année chemine doucement vers le début du printemps, le calendrier des meetings, établi à la fin de l’année dernière, commence à présenter un certain nombre d’annulations et reports.

Flash back…

Octobre 2020 : Malgré un second confinement dans lequel la France toute entière est encore plongée, l’annonce de la vaccination prochaine de la population venant alimenter l’espoir de jours meilleurs, le planning prévisionnel des meetings s’emplissait peu à peu ! Manifestement, les organisateurs reprenaient confiance en l’avenir…

Show à l’Américaine… © Sun’Fun


Janvier 2021 : Le calendrier montre un « visage » plutôt souriant… La partition des traditionnels rendez-vous se déroule tout au long d’un planning bien fourni, mettant à l’affiche autant de grandes fêtes des aviateurs, drainant des dizaines de milliers de spectateurs à chaque édition. Parmi eux, les meetings de plage, qui remportent toujours un énorme succès populaire se positionnent aussi tout au long de la saison estivale… Aux évènements pérennes revenant tous les deux ans se sont joints quelques reports de l’année 2020, mais en moindre quantité que prévu. 

Depuis plus de deux décennies, la patrouille des 4 NA T6 d’Aeroshell sillonne les shows aux Etats Unis © Aeroshell

Février 2021 : Le doute s’installe peu à peu alors que les semaines passent… Les nouvelles annonces de l’apparition de variants du virus, l’incertitude de l’évolution de la pandémie, le peu de rapidité avec laquelle la vaccination progresse, le maintien ad libitum des jauges du public à 5000 personnes (assises) et les difficultés rencontrées par nombre d’organisateurs dans le financement de leur événement, impactent grandement l’activité.

En France cependant, hormis quelques renoncements au tout début de leur organisation (SIAE, Merville, Laval, Roanne….), la majorité de la programmation reste la même… A l’étranger et particulièrement aux Etats-Unis, en Grande Bretagne et dans les pays Nordiques où la saison des meetings débute beaucoup plus tôt, (dès le début du printemps) les annulations s’enchaînent, au moins ceux initialement programmés jusque à la fin du mois de juin.  

Les Thunderbirds et les Blue Angels s’entraînent à participer ensemble aux commémorations et défilés aériens les plus importants des Etats Unis. © USAF

Mars 2021 : Loin de s’atténuer, l’épidémie se prolonge en France. Au couvre-feu imposé à 18 heures , le confinement, en week-end, de villes ou régions entières est décrété… Qu’en sera t’il si cet état perdure jusqu’au début de l’été..? Faudra t’il que les meetings se terminent à 16 ou 17 heures dorénavant pour permettre au spectateurs de rentrer chez eux ? Faudra t’il qu’une partie des territoires soient privés d’évènements publics ? Où serait alors l’égalité de traitement entre les territoires ? N’y a t ‘il pas comme un sentiment d’injustice dans cette funeste prédiction ? 

Aujourd’hui : A l’augmentation de cadence de la vaccination, vient s’ajouter aujourd’hui l’autorisation de mise sur le marché d’un nouveau produit unidose  (Jonhson & Jonhson), qui pourrait bien changer le cours des choses, si tant est que jusqu’à cet été la majorité des Français ait pu se faire inoculer la potion magique salvatrice, qu’elle provienne de chez l’Oncle Sam, d’Angleterre, de France ou même de Russie. « Peu importe le flacon ! Pourvu qu’on ait… »  suffisamment de défense contre la bestiole venue de Chine, ou de chez ses cousins anglais, brésiliens et consorts. Soyons donc très patients…

Les oracles les plus pessimistes prédisent aujourd’hui que la vraie reprise ne pourra se concevoir avant la fin de la trêve estivale, sauvant ainsi les meetings programmés, au mieux, après la mi-Août et laissant la part belle à toutes les manifestations de septembre et octobre.

Déjà, croyant sans doute à cette prédiction, quelques organisateurs ont reprogrammé leur meeting à cette période. Mais les mêmes oracles, soufflant le chaud et le froid et surtout le doute, rappellent que si la perfide bébête s’endort par fortes chaleurs, elle se régale aussi du rafraîchissement des températures qui survient au début de l’automne…

Alors que penser ? qui croire? à quoi doit-on s’attendre ?

Et le calendrier des meetings dans tout çà me direz-vous, car c’est bien le sujet du « papier » d’aujourd’hui ?

Au vu de son évolution et des prévisions de nouvelles annulations ou reports prochains (que nous ne pouvons pas annoncer ni publier aujourd’hui par respect des organisateurs soucieux de communiquer en premier lieu de leur décision), un constat s’impose : même si le calendrier fond plus vite plus à l’étranger qu’à l’intérieur de nos frontières, (la saison débutant plus tôt), il est d’ores et déjà prévisible que le même phénomène survienne rapidement pour les spectacles aériens prévus dans l’hexagone, tout au moins jusqu’au début de l’été. Wait and see !
Une mise à jour régulière tiendra le lecteur informé de son évolution. N’hésitez pas, le calendrier est à votre disposition sur le site de FSA…. Onglet meetings aériens.

Ph. Chetail