Série noire pour les Red Arrows

Quelques années seulement après un premier accident qui avait vu la mort du Flight Lieutnant Cunningham, victime du déclenchement de son siège éjectable au roulage sur un taxiway, une nouvelle tragédie vient de toucher la patrouille Anglaise The Red Arrows, causant le décès d’un mécanicien dans le crash d’un avion de la formation. 

En ce mardi 20 mars 2018, un Hawk T.1 des Red Arrows s’est écrasé sur la base aérienne de la Royal Air Force de Valley, au Pays de Galles, dans l’ouest de l’Angleterre. Alors qu’il s’apprêtait à rassembler les autres appareils de l’équipe,  l’avion du Flight Lieutenant David Starck s’est écrasé dans l’enceinte de la base de Valley. Il semblerait, rapportent des témoins de la scène que le pilote rencontrant un problème technique aurait tenté de rejoindre la piste sans y parvenir. 

Dans un communiqué de presse publié peu après l’accident, la RAF a annoncé que si le pilote qui avait pu s’éjecter et avait été transporté à l’hôpital pour y subir des examens et recevoir les soins que nécessitaient son état, le technicien qui se trouvait en place arrière était resté à bord de l’avion jusqu’à l’impact.   

« C’est avec une grande tristesse que la Royal Air Force peut confirmer la mort d’un mécanicien de l’équipe de présentation aérienne The Red Arrows, dans un tragique accident aujourd’hui. La famille du mécanicien a été informée et a demandé une période de 24 heures avant que d’autres détails ne soient communiqués. Le pilote de l’avion a survécu à l’accident et reçoit actuellement des soins médicaux », a déclaré le porte parole de la RAF aux journalistes.

Jonathan Bayliss, mécanicien de la Patrouille décédé dans l’accident, entré dans la RAF en 2011 avait rejoint les Red Arrows depuis janvier 2016.

Cet accident est le troisième crash mortel pour les Red Arrows au cours de ces sept dernières années. En août 2011, le lieutenant-colonel Jon Egging s’était écrasé lors d’une représentation sur l’aéroport de Bournemouth, dans le Dorset, dans le sud du Royaume-Uni. Agé de 33 ans, Jon Egging était le premier pilote des Red Arrows à perdre la vie depuis 23 années de représentations sans accident mortel.

Deux mois plus tard, en novembre 2011, un second accident mortel touche l’équipe de démo avec la mort du Flight Lieutenant Sean Cunningham sur la base de Scampton. En raison d’un dysfonctionnement du siège éjectable, ce dernier s’est déclenché tout seul et le pilote a été éjecté de son avion alors qu’il se trouvait au sol, et projeté à une soixantaine de mètres au-dessus du sol. Le dysfonctionnement du siège n’a pas permis l’ouverture du parachute et le pilote est mort de ses blessures à l’hôpital. En 2016, après enquête, Londres a porté plainte contre le fabriquant du siège, Martin Baker Aircraft Ltd, qui a reconnu le dysfonctionnement et a été condamné. Si ce nouvel accident dramatique devait mettre en lumière un nouveau dysfonctionnement ce serait un véritable coup dur pour le constructeur. En attendant une famille pleure la perte d’un être cher et la famille aéronautique est en deuil….