La messe est dite ! Pris dans la tourmente des contraintes et des incertitudes de ce que sera demain, nous avons dû nous résoudre à annuler la 7ème convention ! Celle qui aurait dû, fin novembre prochain se révéler comme celle du renouveau des meetings après une saison (doit-on encore parler de saison ???) « désastreuse »… (et le mot est bien faible) ! « inexistante » aurait été mieux choisi…  ! Exit les Retrouvailles 2020, nous ne vivrons pas cette année ce sympathique melting pot de sérieux, de rigolade et de fraternité qui sont l’âme même de notre rendez-vous annuel.

Elle était pourtant attendue cette édition … Le sondage effectué auprès des membres de FSA, habitués et fidèles de la convention nous laissait penser; il y a seulement quelques jours seulement, que plus d’une centaine de participants, dès mi-septembre, étaient prêts à converger vers notre site Lyonnais…   Nous étudions jusqu’à hier l’ensemble des paramètres afin de voir comment pouvait être organisée ce rendez-vous un peu particulier, dans un contexte de sécurité maximum pour tous, car il n’était bien évidemment pas question un seul instant de déroger aux règles sanitaires en vigueur, ni de penser que l’un de nos participants pourrait être affecté par le méchant virus, au lendemain de la réunion…

Nous avions pris attache du site de Valpré qui nous accueille « historiquement » et nous étions rassurés ! Du côté de nos hôtes, tout était prévu, étudié, carré ! … de telle manière que le site a repris une activité (quasi) normale d’accueil de séminaires et autres congrès …. 

Le programme, avec pour thème « Résilience et avenir » ne pouvait pas être plus actuel ! Les communications, table ronde et autres échanges sur ce thème étaient presque « ficelés »… Les dossiers en cours y avaient une place importante… Au comité d’organisation on se disait presque en avance… Alors on travaillait les détails, la soirée, qui distinguerait-on cette année ? On se penchait aussi,  en tenant compte des quelques remarques relevées dans les questionnaires de satisfaction, sur l’amélioration de l’accueil ! 

Malheureusement, tous ces derniers jours, l’accélération des risques et de nouvelles contraintes sanitaires, le positionnement de la région Lyonnaise et d’autres départements en zone rouge renforcée ainsi qu’un faisceau de multiples raisons nous ont contraint à réunir un conseil d’Administration et de mettre tous les paramètres sur la table ! Le rapport avantages/risques s’avérant de plus en plus en faveur d’une annulation a donc conduit les membres du Conseil à préférer choisir la solution d’une annulation franche pour 2020, sans report au printemps comme nous l’avions un moment évoqué.

Parmi cet ensemble d’éléments contraires au maintien de la convention, les plus importants, outre le risque de contamination et l’incertitude sanitaire croissante, ont été ceux d’une impossibilité prévisible de présence des militaires, le problème aux frontières avec la fermeture probable de certaines d’entre-elles entraînant l’annulation de certains intervenants et participants, et facteur non négligeable, les contraintes financières générées par l’arrêt total de l’activité 2020 !

De plus, la convivialité qui fait l’essence même de ces retrouvailles, cette proximité qui unit les participants auraient été bien mises à mal, voire impossibles à tenir cette année, dénaturant ainsi l’âme même de la Convention… la sagesse a donc parlé et c’est à l’unanimité que nous avons préféré ne pas nous obstiner, surseoir et différer d’un an..

Restera le problème de la tenue de notre Assemblée Générale, qui vient traditionnellement clôturer les débats en fin de la journée, à l’issue de la séance plénière. A l’image de l’ICAS, qui cette année organise la totalité de sa convention de manière virtuelle, nous envisageons une AG par visio-conférence, à une date qui reste à déterminer. Nous communiquerons à ce sujet dès que nous aurons trouvé la solution.

En attendant, nous nous réjouissons de vous retrouver l’année prochaine, les vendredi 26, samedi 27  et dimanche 28 novembre2021 à Lyon pour une nouvelle 7ème édition dans un tout autre contexte…plus safe et plus serein ! Tout au moins espérons le !

Nous continuons d’ici là tous nos travaux en cours…